Sélectionner une page

 

Parties communes

Parties d’un immeuble ou d’un terrain réservées à l’usage collectif ou à l’utilité de tous les copropriétaires (ou de leurs locataires) : escaliers, cours, jardins, voies d’accès, couloirs, ascenseurs, etc ….

Partie privative

Dans une copropriété, partie de l’immeuble ou du bâtiment réservée à l’usage exclusif d’un copropriétaire déterminé.

Permis de construire

Autorisation administrative obligatoire délivrée en vue de la construction d’un édifice. La demande d’un permis de construire doit s’effectuer en mairie.

Plus valus immobilières

Gain réalisé à l’occasion de la revente d’un bien immobilier. La plus-valu est égale à la différence entre le prix de vente du bien et son prix d’achat revalorisé pour tenir compte de l’érosion monétaire (si cette différence est négative, on parle de moins-valu, qui ne donne lieu à aucune disposition particulière). La plus valu est en principe imposable, mais il existe de nombreux cas d’exonération, notamment lorsqu’elle a été réalisée à l’occasion de la vente de la résidence principale du contribuable.

POS (Plan d’occupation des sols)

Document d’urbanisme qui s’emploie à fixer les règles générales et les servitudes d’utilisation des sols d’une commune, permettant d’organiser et de prévoir son développement.

Promesse d’achat

Egalement dénommée Offre de prix ou Offre d’achat, il s’agit d’un avant contrat par lequel le candidat à l’achat s’engage à acquérir un bien immobilier à un prix déterminé. Si le vendeur accepte ce prix, les deux parties seront définitivement engagées, sachant toutefois que les promesses d’achat, comme les promesses de vente, contiennent en principe des conditions suspensives (notamment celle relative à l’obtention des prêts). Depuis le 1er juin 2001, sont nulles les promesses d’achat qui s’accompagnent du versement d’une somme quelconque de la part du candidat à l’achat.

Promesse de vente

Avant-contrat par lequel un vendeur s’engage à vendre un bien immobilier à une personne. Unilatérale, cette promesse n’engage pas l’acheteur mais uniquement le vendeur pendant un délai limité (on parle du délai d’option) qui doit être clairement précisé dans le contrat. Synallagmatique (on parle aussi de compromis), elle engage en principe les deux parties. Dans l’un et l’autre cas, elles sont en principe soumises à une série de conditions suspensives (obtention des prêts, d’un permis de construire, …) et à un délai de rétractation de 7 jours.

Promoteur

Professionnel qui prend l’initiative d’un programme immobilier en commençant par l’achat du terrain, l’obtention du permis de construire, la signature des marchés des travaux, et le conduit jusqu’à l’achèvement de l’immeuble et la vente à un ou plusieurs acquéreurs.

Quitus

Approbation de la gestion du syndic au sein d’une copropriété. C’est en donnant quitus au syndic que l’ensemble des copropriétaires approuve la mission accomplie par le syndic.

Quote-part

Part attribuée à chaque copropriétaire pour la répartition des charges de copropriété.

Rente viagère

Dans une vente en viager, rente versée par l’acquéreur du bien immobilier (maison, appartement) au vendeur jusqu’au décès de ce dernier. L’acquéreur est appelé le débirentier (c’est lui qui est débiteur de la rente), le vendeur est appelé crédirentier (il est créditeur de la rente).

Revenus fonciers

Revenus tirés de la location d’un logement (maison ou appartement) loué vide (c’est-à-dire non meublé). Le revenu foncier imposable est égal à la différence entre les revenus tirés de la location et les dépenses (frais, charges, …) supportées par le propriétaire. Le revenu foncier est ajouté aux autres revenus du contribuable pour le calcul de son impôt sur le revenu. Lorsque le revenu est négatif (dépenses supérieures aux recettes), on parle de déficit foncier : celui-ci peut alors, dans certaines conditions et certaines limites, être imputé sur le revenu imposable du contribuable et contribuer ainsi à réduire le montant de son impôt sur le revenu.

Société civile immobilière (SCI)

Forme de société ayant un objet immobilier. Ex : société civile familiale de placements immobiliers (pour mettre en commun des biens immobiliers), société civile de construction vente (établie pendant la durée de construction d’un immeuble). La vente d’une SCI ou la cession de parts de SCI bénéficie d’un régime fiscal différent de la vente immobilière ordinaire.

Surface habitable

Définie par le code de la construction (art. R. 111-2), la surface habitable d’un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres ; le volume habitable correspond au total des surfaces habitables ainsi définies multipliées par les hauteurs sous plafond. Il n’est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagés, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, vérandas, volumes vitrés …, locaux communs et autres dépendances des logements, ni des parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre.
Une définition spécifique s’applique dans le cadre de la Loi Carrez : la superficie du lot vendu correspond à la superficie des planchers des locaux clos et couverts après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres ; il n’est pas tenu compte des planchers des parties des locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre. Enfin, les lots ou fractions de lots d’une superficie inférieure à 8 mètres carrés ne sont pas pris en compte pour le calcul de la superficie

Syndic de copropriété

Organe désigné par l’assemblée générale des copropriétaires. Le syndic assure le respect des règlements de la copropriété, convoque l’assemblée générale et exécute ses décisions. Il peut aussi décider dans l’urgence l’engagement de travaux. Le syndic peut être un professionnel ou un particulier copropriétaire (on parle alors de syndic bénévole).

Syndic des copropriétaires

Ensemble des copropriétaires au sein d’un immeuble en copropriété. Le syndicat des copropriétaires a la personnalité morale, c’est-à-dire qu’il peut notamment agir en justice, ou voir sa responsabilité engagée. Il est chargé de l’administration et de la conservation de l’immeuble, fonctions qu’il délègue au syndic.

Tontine

Clause insérée dans l’acte d’acquisition en commun d’un logement par deux personnes non mariées. Au décès de l’un des acquéreurs, la part qui reviendra à l’autre ne sera pas soumise aux droits de succession au taux normal (soit 60 % pour les personnes non parentes), mais au taux applicable aux ventes d’immeubles (soit entre 5 et 10 %). Cet avantage est subordonné aux conditions suivantes : le logement doit être affecté à l’habitation principale commune des acquéreurs ; la valeur du logement doit être inférieure à 500 000 F lors du premier décès.

Urbanisme

Ensemble des dispositions juridiques et des opérations matérielles qui tendent à réaliser un développement ordonné des agglomérations.

Usufruit

Terme juridique désignant une partie du droit de propriété (littéralement, celui qui reçoit les fruits résultant de l’usage de la chose, fruits étant ici pris au sens de fructifier, revenu, bénéfice, etc. ; il s’agira notamment des loyers dans le cadre d’un logement donné en location). Il s’agit du droit de jouissance attaché à un bien dont la nue-propriété appartient à un autre. Ce droit est temporaire et prend fin notamment avec le décès de l’usufruitier. Les droits complémentaires de l’usufruit sont les droits de la nue-propriété.

Valeur locative

Contrepartie financière annuelle versée pour l’occupation d’un bien immobilier.

Valeur vénale

Valeur marchande d’un bien immobilier. En d’autres termes, le prix que le propriétaire d’un bien immobilier pourrait retirer de la vente de ce bien, par le jeu normal de l’offre et de la demande.

VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement)

Vente sur plan, qui intervient avant l’achèvement du programme. L’acquéreur devient propriétaire du sol et du logement acquis au fur et à mesure de sa construction. Le contrat de vente (généralement précédé d’un contrat de réservation) est conclu devant notaire et précise la description de l’immeuble, le prix et les modalités de paiement du bien, le délai de livraison.

Vente immobilière

Transfert de la propriété d’un bien immobilier. La vente doit toujours faire l’objet d’un acte notarié pour authentification. En pratique la vente est précédée par un avant contrat (promesse de vente unilatérale ou compromis) généralement établi par un professionnel.

Vente par adjudication

Acte par lequel un officier public attribue au plus offrant un bien mis aux enchères.

Viager

Contrat de vente d’un bien immobilier par lequel l’acheteur (le débirentier) verse au propriétaire (le crédirentier) une rente jusqu’à son décès. Le prix de la vente peut être converti en totalité en rent

Share This