Sélectionner une page

 

Vous êtes vendeur d’un bien immobilier ?

 

Bonne nouvelle : le marché de l’immobilier frémit et un léger vent d’optimisme se fait sentir, même si on est très loin de l’euphorie. Est-ce un début de renversement de tendance du marché immobilier français, en baisse depuis trois ans ? C’est à suivre …

En attendant la confirmation de cette reprise éventuelle, nous voulons partager en tant que professionnels, quelques astuces pour faciliter la vente de votre bien. Le futur acquéreur a besoin de se sentir accueilli par le lieu qu’il visite et d’être assuré que l’aménagement à venir sera réussi car l’achat immobilier est un acte angoissant où l’émotionnel joue un rôle important.

Plusieurs possibilités existent, d’un investissement modique à un budget plus conséquent mais qui ne doit pas dépasser 2 à 3 % du prix de vente fixé.

 

Le plus économique : la mise en valeur simple

!

Vous pouvez commencer par la mise en valeur du bien ( appartement ou maison ) que vous souhaitez vendre avec peu de moyens. C’est la mise en valeur immobilière ou « homestaging », technique venue des Etats-Unis qui joue la carte de la mise en scène du bien à vendre comme le fait une star se préparant à rencontrer son public ! L’acquéreur ( le public ) doit être séduit et avoir envie d’investir, pour créer l’effet du coup de coeur ! C’est une pratique qui est appelée à se développer de plus en plus en France, car elle est encore confidentielle. En 2010, 80 % des Français ne la connaissent pas !

Le homestaging utilise l’existant, dépersonnalise l’agencement intérieur et extérieur et utilise si nécessaire des accessoires décoratifs complémentaires ( bougies, coussins, rideaux ) pouvant être loués dans certains cas. Vous pouvez le faire vous-même ! Cela n’a rien à voir avec un travail d’architecture d’intérieur et de décoration qui reflète la personnalité des occupants.

Le homestaging peut utiliser du relooking ( rénovation légère ) pour un investissement petit budget !
Le relooking d’intérieur a pour but d’embellir le logement avec un budget limité pour correspondre aux goûts des personnes en général, sans faire de gros travaux. Selon le niveau d’usure du bien, il peut-être nécessaire de repeindre certains murs défraichis, ou d’enlever du papier peint démodé.

Avant-homestaging

 

7 principes à mettre en place :

 

1 – Désencombrer : Trier, enlever du mobilier si il y en a trop pour le volume, le donner, le vendre ou le stocker. On doit garder un sentiment de volume et d’espace lors de la visite qui peut se faire avec plusieurs personnes.

2 – Dépersonnaliser : Créer une ambiance neutre et chaleureuse, claire mais pas froide revoir les couleurs si elles sont trop typées. Les effets personnels comme les photos de famille, les dessins d’enfants, les diplômes, les trophées, les animaux empaillés, les armes doivent être retirés et non visibles.

3 – Ranger : Faire place nette, créer une ambiance épurée.

4 – Réparer : Effacer les traces de vieillissement qui inquiètent, comme une porte qui ne ferme plus, une ampoule qui ne fonctionne plus, un robinet qui fuit.

5 – Nettoyer : Accueillir le visiteur, présenter un bien impeccable dès l’extérieur ( jardin, vitres, literie ), aéré, avec des odeurs agréables

6 – Réaménager : Modifier si nécessaire le placement du mobilier pour mettre en avant le volume. il est parfois judicieux d’intervertir les zones de vie pour faciliter la circulation et créer un vrai coup de coeur.

7 – Améliorer et harmoniser : Harmoniser les couleurs, gagner en luminosité, apporter un regard neuf sur le bien. Jouer avec les saisons ( plaid en hiver, bouquets en été ) pour rendre la maison vivante et accueillante.

Renovation

 

Réhabiliter ?

 

Une rénovation plus conséquente avec des modifications de cloisons est à prévoir si le bien est délabré, abandonné depuis longtemps ou possède des espaces non aménagés ( combles, garages, appentis ). Un calcul de rentabilité devient nécessaire et dans ces cas – là, un travail d’architecture d’intérieur et de décoration apporte de la valeur notable au bien. Pour une rénovation lourde ou la réhabilitation d’un lieu, on casse parfois l’existant ( ou une partie ) et on crée du nouveau ! Cela est souvent du ressort du futur acquéreur ou du marchand de bien qui décide de revoir complètement la redistribution ou la création des pièces, de revoir la réfection des toitures avec des travaux touchant le gros œuvre. Ici, travailler avec un architecte ou un maitre d’oeuvre est indispensable pour s’assurer d’un résultat impeccable, tout en sachant qu’un chantier réserve souvent des surprises !

Aux USA, on est prêt à entreprendre des travaux conséquents pour mieux vendre. Lors de la crise des sub-primes en 2007, les ventes homestagées se réalisent en 30 jours environ au lieu des 160 jours en formule normale. En France, ce n’est pas encore dans les habitudes car on se dit pourquoi faire des travaux pour un bien que l’on quitte ? Aujourd’hui, les biens homestagés représentent une petite part de marché ( moins de 1% des transactions réalisées en 2013 en France )? Or, le marché immobilier demande plus de services et de conseils, être à l’écoute des gens pour valoriser le bien à vendre et correspondre au goût du jour.

Vous avez un bien à vendre et vous avez besoin de conseils pour le mettre en valeur ? Vous avez craqué pour un nouvelle habitation et vous avez besoin d’idées pour la mettre au goût du jour ? Ecrivez un commentaire, nous vous répondons pour vous aider avec plaisir !
A

PHOTO © Ctd 2005 – Jil – John Karwoski

 

Merci à Véronique et Bruno Robaglia pour cet article

www.domaine-maison.com

Share This